Le premier Kubrick bientôt ressuscité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le premier Kubrick bientôt ressuscité ?

Message par fanche le Lun 27 Sep - 2:05



En 1953, Stanley Kubrick réalisait son premier film de fiction, FEAR AND DESIRE, l’histoire de quatre soldats se retrouvant derrière les lignes ennemies dans une guerre fictive. Un opus réalisé en totale indépendance pour quelques dizaines de milliers de dollars, sur lequel Kubrick assuma les rôles de réalisateur, chef opérateur et monteur. Mais malgré quelques bonnes critiques, le film, projeté sur le circuit art et essai new yorkais, ne convenait pas au cinéaste, qui voyait en lui une œuvre d’amateur. Si bien que la rumeur voudrait qu’il en acheta quasiment toutes les copies pour les détruire. Une légende qui cache la dure réalité : Kubrick n’étant à l’époque qu’un jeune cinéaste inconnu, et FEAR AND DESIRE ayant été distribué de manière confidentielle, les copies furent tout simplement égarées ou détruites.



Depuis, une seule copie demeure, appartenant au George Eastman House, qui acheta le catalogue de Joseph Burstyn, distributeur du film à l’époque. Résultat, FEAR AND DESIRE n’a été édité en DVD qu’en une version ignoble issue de la VHS, passe rarement à la télé, et peu de projections sont organisées. S’il est visible sur YouTube (tronçonné en plusieurs segments et en très mauvaise qualité étant tiré d’une copie VHS), FEAR AND DESIRE reste de ce fait l’opus le moins connu de Kubrick. Mais tout cela pourrait changer selon Caroline Frick Page, conservatrice à la George Eastman House. Lors d’une projection de FEAR AND DESIRE à la Cinémathèque de Los Angeles, Page a en effet annoncé qu’une restauration du film pourrait prochainement avoir lieu avec en ligne de mire une édition DVD. C’est qu’un autre négatif vient d’être découvert lors de l’inventaire de fermeture d’un laboratoire de Porto Rico… « Une restauration majeure devrait être lancée par la George Eastman House et une autre compagnie. Je pense que vous pourrez voir un jour une version DVD de très haute qualité » a-t-elle déclaré. Et ce, même si le négatif trouvé à Porto Rico n’est pas complet.
Reste juste à savoir si la famille de Kubrick, qui n’a aucun droit sur le film et ses négatifs, s’associera à cet effort, ou refusera de l’adouber, pouvant y apposer une image négative, perpétuant le peu de considération qu’avait le cinéaste pour son premier long métrage.

Source : Wall Street Journal

_________________


Le cinéma a cette vertu de combler votre curiosité, par toutes sortes de rencontres qui peuvent transformer votre vie.
avatar
fanche
Admin

Messages : 3124
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum