De rouille et d'os - Jacques Audiard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

notes

6/6
 
5/6
 
4/6
 
3/6
 
2/6
 
1/6
 
0/6
 
 
 
Voir les résultats

De rouille et d'os - Jacques Audiard

Message par Cixi le Dim 24 Juin - 9:28


De rouille et d'os


Date de sortie 17 mai 2012 (1h 55min)
Réalisé par Jacques Audiard
Avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts, Armand Verdure
Genre Drame
Nationalité Belge, français


Synopsis et détails

Ça commence dans le Nord.
Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c’est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s’occupe du petit et il fait beau.
A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone.
Il est pauvre ; elle est belle et pleine d’assurance. C’est une princesse. Tout les oppose.
Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu’un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau.
Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions.
Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre.

Mon avis :

Je vous le met bientôt, j'y vais demain.
Mais je sais pas pourquoi, je le sens pas ce film Sad

_________________
Doc Sidious a écrit:Cixi c'est notre impératrice à tous, nous sommes ces humbles sujets !
avatar
Cixi
Admin

Messages : 6308
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 39

http://methos.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De rouille et d'os - Jacques Audiard

Message par Cixi le Mar 26 Juin - 1:24

Il me semblais que Audiar avait un talent certain pour les dialogue, ben non.

Ce film n'a pas vraiment de répliques qui restent ou ont de la puissance. Au demeurant, il a énormément de qualités au niveau de la réalisation. Si je comprends les critiques qui comparaient avec plus ou moins d'humour à Intouchable, je pense qu'il ne faut pas s'arrêter à cette comparaison.

L'ouverture sur les pieds qui foulent l'asphalte n'est pas sans rappeler celle de Intouchable avec la courses de voiture. Mais je l'ai pris pour un clin d'oeil bien pensé et sympa, surtout qu'il n'en fait pas l'utilisation de la même façon. Par contre, les références à d'autres films, notamment de boxe comme Rocky ou figth club, m'ont parues lourdes voir déplacées.

Le traitement de l'handicap est surtout vu par le vécu de Stéphanie, et sa difficulté à le surmonté. Et, comme dans intouchables, l'arrivée d'une personne qui ne la voit pas comme une handicapée va l'aider à surmonter tout ça. Mais la comparaison s'arrête aussi là. Ali est un ami, un coup, une bouée... et le lien qui les unis date d'avant l'accident et le respect de l'un a l'autre se construit difficilement et reste sur le fil.

J'ai apprécié la délicatesse du film, tout est dans le non dit, pourtant, on sens les choses. On ressent bien la volonté de Stéphanie à aller de l'avant même si son désespoir et touchant. Pourtant, on ne s'attarde pas tellement sur son malheur, on le ressent par des petits détails de temps en temps, comme ses difficultés à aller aux toilettes la nuit. Je trouve dommage qu'avec tous les efforts qu'elle fournit et sa passion pour son métier elle n'essaie pas de retourner travailler.

Concernant Ali, son malheur est juste insupportable. le voir galérer encore et encore et encore m'a vraiment fatiguer. Aucun moment de péris pour ce gars et sa famille, jamais une bonne chose qui lui arrive, pourtant il est toujours debout et continue d'avancer. Je comprends bien la volonté de nous montrer une personne dans la misère pour mettre en valeur son grand cœur, mais pousser à ce point dans le drame m'a un peu déprimée.

Parmi les plans a retenir, je me permet de citer l'accident, qui est vraiment flippant et qui en met plein la vue. La nage de Stéphanie au milieu d'une eau qui pétille avec le soleil et donnant une impression de paradis. La balade sur la glace de Ali et son fils. entre autre...


Le point négatif : la BO qui est vraiment mal choisie.
Le point positif : les acteurs jouent bien, même Cotillard m'a surprise.

_________________
Doc Sidious a écrit:Cixi c'est notre impératrice à tous, nous sommes ces humbles sujets !
avatar
Cixi
Admin

Messages : 6308
Date d'inscription : 11/08/2010
Age : 39

http://methos.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De rouille et d'os - Jacques Audiard

Message par thomasnoval le Mar 10 Juil - 18:29

Voilà une réalisation d’Audiard que j’ai particulièrement appréciée. Ce film est bien interprété, je suis ressorti vraiment satisfait de cette séance. Aussi, il est vraiment captivant et reste fort en émotion et c’est aussi pourquoi il ne peut nous laisser indifférents. C’est une histoire qui relate les différents combats de la vie.


Dernière édition par Cixi le Mar 17 Juil - 10:28, édité 2 fois (Raison : suppression lien illégal)

thomasnoval

Messages : 45
Date d'inscription : 19/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: De rouille et d'os - Jacques Audiard

Message par TOFMAR le Lun 13 Mai - 11:08

j'ai bien aimé 5/6
avatar
TOFMAR

Messages : 461
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: De rouille et d'os - Jacques Audiard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum